Essai de typologie des appels pour demande soins non programmés à domicile au standard de SOS MEDECINS GRENOBLE
Depuis la création des ARS et la réorganisation de la permanence des soins, l’utilité des gardes en nuit profonde n’a cessé d’être remise en question. Nous avons démontré dans ce travail que l’expertise médicale au lit du patient en nuit profonde évite un nombre d’hospitalisations non négligeable et donc des économies pour le système de santé.
THESE 2013 ESSAI DE TYPOLOGIE DES APPEL
Document Adobe Acrobat 2.3 MB
Prise en charge ambulatoire des douleurs thoraciques et des syndromes coronariens aigues par SOS MEDECINS BORDEAUX. 2006.
Devant une majorité de diagnostics non coronariens le rôle de filtrage diagnostique est aussi prépondérant, le but étant d’éviter au patient d’être adressé vers une structure inadaptée, rallongeant ainsi considérablement les délais de reperfusion. Ce premier tri réalisé au domicile du patient est aussi une contribution au désengorgement des services d’urgence.
The?se Fabrice version imprimable defini
Document Adobe Acrobat 282.7 KB
Prise en charge ambulatoire des traumatismes crâniens benins de l'enfant par SOS MEDECINS BORDEAUX. Une enquête d'évaluation des pratiques professionnelles sur 11 mois d'activité. Année 2007.
Le traumatisme crânien (TC) de l’enfant est un motif fréquent de consultation en médecine ambulatoire et particulièrement dans la pratique des urgentistes libéraux. Pourtant, les publications relatent surtout des données hospitalières et les cas graves. Nous avons donc étudié la prise en charge des TC bénins de l’enfant de moins 15 ans par SOS Médecins Bordeaux. Cette enquête d’évaluation globale, collective, des pratiques professionnelles a comparé une première phase d’observation à l’insu des médecins (6 mois 112 visites) à une seconde, après intervention brève auprès des médecins (5 mois 119 visites).
Cette intervention les informait de l’étude en cours, rappelait la conduite à tenir face à un TC de l’enfant, et les incitait à remettre aux parents des feuilles de surveillance. Tous les 15 jours, les cas étaient recueillis et les parents répondaient à un questionnaire téléphonique sur le devenir de l’enfant, l’appréciation de la visit
The?se Laurent Duverdier.pdf
Document Adobe Acrobat 690.0 KB